lundi, septembre 24, 2018

Défense: l'armée de l’air malaisienne friande des savoir-faire français

De notre envoyé spécial à Kuala Lumpur,

Quand deux officiers d’armées de l’air différentes se croisent, ils parlent d’abord de golf – « sport d’aviateurs » -, puis de la coupe du monde de football – victoire des tricolores oblige – et enfin de leurs avions. En la matière, les Français ont sorti le grand jeu les 24 et 25 août derniers : trois chasseurs Rafale et deux A400M de transport sont déployés sur le tarmac de la base aérienne de Subang, près de la capitale, pour séduire les Malaisiens.

« Notre objectif à nous, c’est de conforter la coopération sur l’A400M », résume le général de corps aérien (2S) Patrick Charaix, chef de la mission Pegase, à propos de cette escale. Les Malaisiens ont en effet acheté quatre exemplaires de cet avion européen développé par Airbus. Particulièrement sophistiqué, celui-ci demande des méthodes de travail modernes. C’est là que la France vient aider Kuala Lumpur : un officier supérieur, spécialiste de la mécanique et de la gestion aéronautique, est présent en permanence pour conseiller l’état-major sur ses procédures et son organisation, depuis 2015.

La France, premier fournisseur d’armement

Située en plein cœur d’une région particulièrement courtisée du fait de la forte croissance économique de plusieurs pays, la Malaisie a besoin de renouveler une grande partie de ses équipements de défense. Ce qui tombe bien pour les Français, dont les industriels…

Source link

Laisser un commentaire

Must Read