Inondations en Thaïlande : Koh Chang et Sukhothai affectés

Les inondations continuent de s’étendre. La ville de Sukhothai est touchée pour la seconde fois en quelques jours. L’île de Koh Chang est victime d’inondations-éclair.

Six jours après avoir été touchée une première fois par la montée des eaux, la ville de Sukhothai, située à une quinzaine de kilomètres de l’ancienne capitale royale, a de nouveau été victime des inondations le 15 septembre au soir quand la poussée des eaux a créé une brèche dans les barrières de sacs de sable protégeant l’agglomération. Le gouverneur de la province a demandé aux habitants d’évacuer d’urgence. Le 16 septembre en fin de matinée, le quartier central de la ville était sous 30 à 50 centimètres d’eau.

Le 16 septembre, selon le site du Bangkok Post, de très fortes pluies ont provoqué le dévalement de masses considérables d’eau des montagnes de l’intérieur de l’île de Koh Chang, dans l’est du pays, non loin de la frontière du Cambodge, vers les périmètres habités sur le pourtour de cette île, la deuxième la plus grande du pays après Phuket et un lieu important de tourisme. La route longeant Haat Sai Khao, la plage la plus grande et la plus fréquentée, s’est retrouvée sous 30 à 50 centimètres d’eau. Le quartier de Ban Kai Bae, où se trouvent plusieurs hôtels de grand luxe, a été particulièrement affecté avec un niveau d’un mètre vingt d’eau sur l’avenue Ramayana. Six chutes d’eau ont été fermées aux touristes à cause des courants trop forts. Lors de son émission télévisée «Rencontre avec le peuple» le 16 septembre, la cheffe du gouvernement Yingluck Shinawatra a indiqué que la gestion des inondations cette année était plus satisfaisante que l’an passé et que la réponse du gouvernement était plus effective.

Laisser un commentaire

Must Read