Loutres, tortues, marmotte… Des animaux transportés illégalement sèment la pagaille dans un vol Bangkok-Taipei

La Thaïlande est une plaque tournante notoire pour le trafic d’espèces sauvages.

Les passagers du vol VZ564 de la compagnie vietnamienne Thai Vietjet Air entre Bangkok et Taipei ont vécu un trajet pour le moins chaotique. Des médias thaïlandais rapportent en effet que, mercredi 4 octobre, des intrus à quatre pattes se sont invités dans la cabine. Deux personnes ont embarqué dans l’avion avec une trentaine d’animaux sauvages dans leur valise, dont certains se sont échappés durant le vol, comme le montrent des images publiées sur les réseaux sociaux. 

Les autorités taïwanaises ont annoncé, jeudi, avoir saisi 28 tortues, deux loutres, une marmotte et deux rongeurs non identifiés retrouvés morts, après l’atterrissage de l’avion à l’aéroport Taoyuan, à Taïwan. Deux personnes suspectées de trafic d’animaux font l’objet d’une enquête, ont-elles ajouté.

Côté thaïlandais, l’aéroport Suvarnabhumi, le plus grand du royaume, a admis une erreur humaine au moment du passage au contrôle des bagages. « Après visionnage des images de surveillance, nous avons découvert que les trafiquants étaient deux étrangers dont le bagage est passé par le scanner à rayons X », a déclaré le gestionnaire de l’aéroport. « Un des employés a eu des soupçons et a demandé à quelqu’un d’autre de fouiller le bagage. Mais il ne l’a pas fait (…) Nous avons suspendu cet employé et nous menons une enquête », est-il écrit dans le communiqué diffusé dans la nuit de jeudi à vendredi.

La Thaïlande est une plaque tournante notoire pour le trafic d’espèces sauvages, généralement à destination de marchés importants comme le Vietnam ou la Chine, où ces animaux sont utilisés dans la médecine traditionnelle.

Source link