skip to Main Content
Vers Un Ralentissement De L’expansion économique Au Vietnam

Vers un ralentissement de l’expansion économique au Vietnam

Le ralentissement probable des importations de la zone OCDE pèse sur la croissance du Vietnam comme sur celles de la Thaïlande, de l’Indonésie ou de Singapour.

Le taux d’expansion de l’économie vietnamienne a été de 5,9% en 2011, contre 6,8% en 2010. Selon un rapport publié le 17 janvier par la Banque mondiale, il pourrait être de 6,8% en 2012 et de 6,5%  en 2013. Ces résultats sont satisfaisants pour un pays qui vient de rejoindre le groupe des nations à revenus moyens (un revenu annuel par tête de 1.160 $ en 2010, contre 200 $ un quart de siècle auparavant). Le Vietnam a même traversé avec succès la crise économie mondiale (taux de croissance de 6,2% en 2008 et 5,3%  en 2009).

Toutefois, l’économie vietnamienne demeure sensible à une détérioration de ses exportations, dont le taux d’expansion a été à deux chiffres depuis plusieurs années. Comme les autres économies d’une région « ouverte au commerce mondial de façon exceptionnelle » (Philippines, Malaisie, Thaïlande et Indonésie), le Vietnam « est dépendant d’un ralentissement de la croissance des importations des économies de l’OCDE », souligne le rapport.

D’un autre côté, le Vietnam n’est plus présenté comme un futur « tigre asiatique » en raison de la déficience de ses infrastructures et de la corruption. Après une augmentation très forte liée à l’admission du pays au sein de l’OMC en 2007, les investissements étrangers ont baissé (de 16% en 2011).

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Close search

Panier

Back To Top