lundi, janvier 18, 2021

Vietnam : une lettre fascinante de Hô Chi Minh datant de 1921

Must Read

Mise à jour TAT: Arrivée en Thaïlande – Tourisme

Une vidéo explicative de la Tourism Authority of Thailand détaille les différentes étapes de l’arrivée en Thaïlande depuis le...

Crash d'un Boeing en Indonésie : des débris retrouvés, les boîtes noires localisées

Au lendemain du crash d'un avion indonésien en mer avec 62 personnes à bord, des morceaux de corps et des...

L’Espagne pourrait fermer ses frontières aux touristes cet été par peur d’une deuxième vague de contamination du coronavirus

L’Espagne pourrait fermer ses frontières aux touristes cet été par peur d’une deuxième vague de contamination du coronavirus Source link...

Une lettre du révolutionnaire vietnamien, adressée à un pasteur protestant, a été découverte et authentifiée par Pascal Bourdeaux. Elle date de 1921.

Cette missive est donc postérieure au Congrès de Tours, où Hô Chi Minh a adhéré au PCF, choisissant donc les communistes contre les socialistes. Les témoignages sur l’évolution de celui qui se fait appeler à l’époque Nguyên ai Quôc (Nguyên le patriote) est mal connue. Il séjourne encore en France avant son départ pour Moscou. La lettre, tapée à la machine et signée d’une écriture «élégante, légèrement en italiques et soulignée à l’encre noire», est une réponse à Ulysse Soulier, pasteur protestant qui projette d’ouvrir une mission au Vietnam. Hô Chi Minh, de façon surprenante, l’encourage à le faire dans certaines conditions. Il existe, note-t-il, des éléments d’«émancipation»  dans le travail des missionnaires qu’il juge en contradiction totale avec la colonisation.

Cette lettre confirme qu’à l’époque, Hô Chi Minh entretenait des correspondances avec des «évangélistes dissidents», qu’il était à la fois un diplomate accompli et un patriote exigeant. C’est la période qui suit son appel au président Woodrow Wilson, lors de la conférence de Versailles en 1919, et sa participation à la fondation du PCF l’année suivante. Elle précède un processus rapide de radicalisation et de militarisation. «Une Indochine sous contrôle ne peut pas être réellement chrétienne», écrit le jeune révolutionnaire, alors âgé de 31 ans.

Spécialiste des religions en Asie du Sud-Est, auteur d’une remarquable thèse sur les sectes politico-religieuses dans le delta du Mékong, Bourdeaux a trouvé cette lettre en fouillant les archives de la Société évangélique missionnaire de Paris. Le texte de Hô Chi Minh et les minutieuses annotations de Bourdeaux, alors professeur associé à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes de Paris, ont été publiés en anglais dans le numéro de juillet du  Journal of Vietnamese Studies. La version française, donc originale, sera publiée dans le prochain numéro d’Etudes Théologiques et Religieuses (http://revue-etr.org/2012-numero-2.html)

Laisser un commentaire

Latest News

Mise à jour TAT: Arrivée en Thaïlande – Tourisme

Une vidéo explicative de la Tourism Authority of Thailand détaille les différentes étapes de l’arrivée en Thaïlande depuis le...

More Articles Like This