L’homme qui défie Kaboul

Mazar-e-Charif (Afghanistan) – envoyé spécial

Fait-on un président d’un tel bois ? Atta Mohammad Noor a le port indolent d’un seigneur assuré de son pouvoir. On le dit vain. Il est riche avant tout. Son corps long et sec flotte dans d’amples costumes italiens. Un grenat presque noir, serti de diamants, accroche la lumière à sa main droite, impeccablement manucurée. Voilà treize ans que le gouverneur Noor règne sur Mazar-e-Charif, la grande ville commerçante du nord de l’Afghanistan : l’exercice du pouvoir a poli ce chef de guerre qui a combattu, au sortir de l’adolescence, l’occupation soviétique (1979-1989) et libéré sa ville des talibans avec les…

Source link

Laisser un commentaire