Des mangas aux kanjis, l’empreinte japonaise sur le graphisme français

« En arrivant pour la première fois à Tokyo, je me suis demandé pourquoi j’avais attendu autant de temps pour y aller », lance Vahram Muratyan, artiste et designer graphique. Son dernier projet, qui sort le 22 septembre, un antiguide de voyage sur la culture nippone, raconte son désir constant d’y retourner depuis un voyage initiatique en 2013. « Mon précédent livre, Paris vs New York, venait d’être publié en japonais. J’ai pris ce prétexte idéal pour enfin oser y aller. Arrivé en plein sakura, saison des cerisiers en fleurs, ce fut à la fois un choc et une évidence », se souvient-il.

Dans Va au Japon (Les Arènes, 188 pages, 20 euros), le style de Vahram Muratyan, reconnaissable à ses lignes épurées et à ses aplats de couleur intense, raconte ses traversées de l’archipel nippon depuis presque dix ans. Dès la couverture…

Source link

Laisser un commentaire

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Tennis : Ashleigh Barty, l’espoir de toute une nation

Pour un peu, elle s’excuserait presque de martyriser ses adversaires. Depuis le…