Le régime chinois va maintenant communiquer les cas de porteurs sains du coronavirus après avoir initialement nié les risques

Après avoir initialement écarté les craintes que des porteurs asymptomatiques puissent propager le virus du PCC*, le régime chinois a annoncé qu’il signalerait publiquement ces cas à partir du 1er avril.

La Commission nationale chinoise de la santé a reconnu que les porteurs asymptomatiques peuvent infecter d’autres personnes et provoquer des épidémies.

« Au cours d’une enquête épidémiologique, nous avons découvert que les porteurs asymptomatiques provoquaient des foyers d’infections », a déclaré la commission dans un article du 31 mars sur son site web concernant le virus du PCC, communément appelé le nouveau coronavirus.

Les porteurs asymptomatiques ne présentent pas de symptômes tels que fièvre, toux et mal de gorge, bien qu’ils soient testés positifs lors du test d’acide nucléique.

COUVERTURE SPÉCIALE  : VIRUS DU PCC

Selon la commission, il y avait 1 541 porteurs asymptomatiques en Chine au 30 mars. Mais les commentateurs chinois ont laissé entendre que le nombre réel pourrait être bien plus élevé.

La commission a admis dans l’article qu’il pourrait être difficile d’identifier ces porteurs, car ils ne se sentent pas malades. Les porteurs ne seraient pas facilement détectés seulement par un test d’acide nucléique ou un test sanguin.

Actuellement, les porteurs sont découverts après avoir été testés – généralement soit parce qu’ils sont entrés en contact étroit avec des patients diagnostiqués, soit parce qu’ils ont été exposés à ces derniers, soit parce qu’ils ont récemment voyagé dans la province de Hubei ou dans des pays où l’épidémie est grave, a déclaré la Commission.

Les autorités sanitaires n’ont pas effectué de tests à grande échelle, de sorte que « certains porteurs asymptomatiques [dans la société] sont difficiles à trouver ».

Chang Jile, directeur du bureau de contrôle et de prévention des maladies à la Commission, a déclaré lors d’une conférence de presse tenue le 31 mars à Wuhan que les autorités signaleraient les nouveaux porteurs asymptomatiques et l’évolution des infections antérieures.

Il a ajouté que les autorités prévoient de prélever des échantillons dans les zones les plus touchées par l’épidémie, d’enquêter sur les porteurs asymptomatiques et d’analyser l’épidémiologie.

Le nombre réel

Auparavant, le régime chinois ne comptabilisait pas les porteurs asymptomatiques dans le nombre total d’infections. Il ne comptait pas non plus les patients qui présentaient des symptômes ou des lésions pulmonaires compatibles avec le nouveau virus, mais dont le test d’acide nucléique était négatif.

Le commentateur chinois Tang Jingyuan, basé aux États-Unis, a déclaré que la nouvelle annonce de la Commission est probablement due au fait que le régime a réalisé qu’il ne pouvait plus ignorer de tels cas et risquait une nouvelle flambée importante.

Il a déclaré que bien que les chiffres officiels soient probablement sous-estimés, il pourrait extrapoler qu’il y a au moins 100 000 porteurs asymptomatiques en Chine.

Pékin a officiellement déclaré qu’il y a plus de 82 000 personnes atteintes en Chine.

Wu Tangchun, un expert en santé publique de…

Source link

Laisser un commentaire