Un fonctionnaire de l’OMS semble avoir raccroché au nez d’une journaliste qui l’interroge sur Taïwan

Un haut responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a, pourrait-on croire, raccroché au nez d’un journaliste qui lui a posé 2 fois de suite une question sur Taïwan.

L’île, située à seulement 129 km de la Chine, a rapidement fait face à l’apparition du virus du PCC et compte peu de cas de cette nouvelle maladie. Taïwan a accusé l’OMS d’avoir ignoré ses questions au début de l’épidémie, qui a été cachée par le Parti communiste chinois pendant des semaines.

Epoch Times qualifie le nouveau coronavirus, à l’origine de la COVID-19, de virus du PCC, parce que la dissimulation et la déplorable gestion du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine avant d’être transmis dans le monde entier.

RTHK , la seule société d’audiovisuel public de Hong Kong, a interviewé Bruce Aylward de l’OMS, un épidémiologiste canadien qui a dirigé une mission conjointe OMS-Chine sur la propagation du virus en Chine. Le rapport qui en a résulté fait l’éloge de la Chine à plusieurs reprises, alors que lui même et d’autres responsables de l’OMS l’ont aussi fait lors des briefings quotidiens sur la pandémie de COVID-19 et lors des interviews avec les médias.

Soulignant les éloges que Taïwan a reçus pour sa réaction à la nouvelle maladie, un journaliste de la RTHK a ensuite demandé à M. Aylward : « L’OMS va-t-elle reconsidérer l’adhésion de Taïwan ? »

M. Aylward a regardé l’écran et n’a pas parlé.

« Allô ? » a demandé le journaliste.

« Je suis désolé, je n’ai pas entendu votre question, Yvonne », dit rapidement Bruce Aylward. Quand la journaliste a dit qu’elle allait la répéter, il a répondu : « Non, c’est bon. Passons à une autre, alors. »

L’OMS a exclu Taïwan de son adhésion sous la pression de la Chine.

La journaliste a alors commencé à poser une question différente sur Taïwan, ce qui a incité M. Aylward à mettre fin à l’appel vidéo.

La journaliste a rappelé et a demandé à Bruce Aylward de parler de la manière dont Taïwan avait contenu le virus.

« Nous avons déjà parlé de la Chine », a-t-il répondu. « Quand vous regardez toutes les régions de Chine, elles ont en fait toutes fait du bon travail. »

M. Aylward a ensuite pris congé de la journaliste et a mis fin à l’interview.

Le porte-parole de l’OMS, Christian Lindmeier, a déclaré dans un communiqué que Bruce Aylward « n’a pas répondu à une question sur la manière dont Taïwan a fait face à l’épidémie de COVID-19 ».

« La question de l’adhésion de Taïwan à l’OMS est du ressort des États membres de l’OMS, et non du personnel de l’OMS. Toutefois, l’OMS travaille en étroite collaboration avec toutes les autorités sanitaires qui sont confrontées à la pandémie actuelle de coronavirus, y compris les experts sanitaires taïwanais », a-t-il écrit dans un courriel adressé au…

Source link

Laisser un commentaire