Le puissant typhon s’est révélé particulièrement dévastateur lors de sa traversée du sud de l’archipel. L’armée annonce au moins 94 morts.

Selon un porte-parole militaire,  au moins 94 personnes auraient été tuées et des centaines d’autres pourraient être portées disparues lors du passage du typhon à Mindanao, dans le sud des Philippines. Les pertes les plus importantes ont eu lieu dans la province de la vallée de Compostela, où se niche le bourg de New Bataan, et celle de Davao, où se trouve la ville de Tagum. Située non loin de la côte orientale de Minadanao, la vallée est, en général, protégée par les montagnes environnantes mais, cette fois-ci, elle a été touchée de plein fouet par Bopha.

«J’ai compté 43 corps sur le sol», a déclaré par téléphone à la chaîne de télévision ABS-CBN un reporter qui s’est rendu dans le bâtiment transformé en morgue à New Bataan. Un porte-parole de l’armée a déclaré, de son côté, qu’un éboulement avait détruit un poste militaire sur une hauteur dominant la vallée de Compostela. Un fonctionnaire civil sur place a ajouté qu’un camion militaire rempli de soldats et de civils avait été emporté par les flots. L’armée a envoyé deux compagnies de secours sur place.

Le typhon a provoqué des destructions plus importantes que d’habitude, surtout dans l’est de la grande île méridionale de Mindanao, qui compte dix millions d’habitants : coupures de courant très étendues ; arbres déracinés par centaines, notamment les cocotiers de bord de mer ; toitures enlevées et pylônes abattus par des vents atteignant 210 km/h ; inondations de routes ; affaissement de ponts. Le 4 décembre en fin de journée, Bopha avait perdu de son intensité et légèrement modifié sa route en direction de l’ouest,  pour traverser la mer de Sulu en épargnant trois îles centrales des Philipines (Bohol, Cebu et Negros). A Mindanao, plus de 50.000 personnes ont trouvé refuge dans des gymnases.

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Indonésie : les extrémistes deviennent des terroristes

La frontière entre radicaux et terroristes islamistes est de plus en plus brouillée, conclut une enquête à Cirebon (Java ouest).

Petit incident de santé pour le roi de Thaïlande

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej a dû annuler une visite en province à cause d’un léger saignement au cerveau.

Le mouvement contestataire étudiant ne s'essouffle pas en Turquie

Après la nomination d’un recteur proche du pouvoir à la tête de…