Un diplomate vietnamien devrait prendre en main la gestion de l’Association des nations de l’Asie du sud-est. Une première.

Lê Luong Minh, vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, devrait succéder à la fin de l’année à Surin Pitsuwan (Thaïlande) au secrétariat général de l’Asean. Jusqu’ici, le secrétariat de l’Association avait été occupé par des ressortissants des cinq pays qui ont fondé l’Asean en 1967 (Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande) et une fois par Brunei (1986-1989). La nomination de Lê Luong Minh, laquelle est du ressort du prochain sommet prévu en novembre 2012 au Cambodge, constituerait une première : le Vietnam, admis au sein de l’Asean en 1995, est le premier Etat d’une deuxième vague d’adhésions (Laos et Birmanie/Myanmar en 1997, Cambodge en 1999).

Né en 1952, Minh a fait toute sa carrière dans la diplomatie. Ancien ambassadeur auprès de l’ONU, il a présidé le Conseil de sécurité de l’organisation internationale de juillet 2008 à octobre 2009, lorsque le Vietnam était membre non-permanent de cet organe. Son nom, pour occuper le secrétariat général de l’Asean, a commencé à être cité en marge du sommet de Phnom Penh, les 3 et 4 avril 2012. Il succèderait à Surin (2008-2012), ancien chef de la diplomatie thaïlandaise (1997-2001), qui a contribué à renforcer la structure et l’autorité du secrétariat de l’Association, lequel est installé à Jakarta. Le secrétaire général de l’Asean dispose d’un mandat unique de cinq ans. Il est nommé par consensus lors d’un sommet.

Laisser un commentaire

You May Also Like

La Chine communiste fête ses 70 ans, "journée de colère" à Hong Kong

Le président chinois Xi Jinping a donné mardi le coup d’envoi des…

L’économie vietnamienne résiste à la tempête COVID-19 – bonne politique ou chance?

Auteur: Suiwah Leung, ANU L’économie et la population vietnamiennes sont souvent décrites…

Le PM Nguyen Xuan Phuc plaide pour les liens Vietnam-Royaume-Uni

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (droite)  et  le ministre britannique des…

L’éducation nationale au Vietnam: le zéro pointé des experts

Le site Vietnamnet a interrogé des spécialistes sur la qualité de l’enseignement public au Vietnam. Leurs réponses sont bien peu encourageantes.