Selon un rapport confidentiel de l’ONU, des institutions financières et des Bourses ont été piratées par la Corée du Nord, entre 2019 et 2020, afin de financer le développement de ses programmes nucléaire et balistique. L’objectif serait également de trouver des sources de revenus face aux multiples sanctions auxquelles le pays est soumis.

Source : France24

Les plus lus

Leave a comment

Laisser un commentaire