Renforcement de la marine de guerre américaine en Asie

Leon Panetta a annoncé un renforcement de la marine de guerre américaine en Asie-Pacifique. Face à la Chine, les Etats-Unis poursuivent leur engagement.

A Singapour, le 2 juin, au début d’une tournée régionale de sept jours qui le conduira également au Vietnam et en Inde, le secrétaire américain à la Défense a annoncé un renforcement de la marine de guerre américaine en Asie. 60% de ses navires y seront affectés en 2020, contre 50% environ aujourd’hui. Six sur ses onze porte-avions demeureront dans la région, l’USS Enterprise, qui doit être désarmé cette année, étant remplacé en 2015 par un nouveau porte-avions, l’USS Gerald R. Ford.

Les Etats-Unis vont également accroître leurs manœuvres militaires bilatérales ou multilatérales dans la région (au nombre de 172 en 2011).  276 navires de guerre américains étaient présents dans la région en mars 2012. Ce nombre sera porté à 300 dans les trois décennies à venir dans une région où les Etats-Unis ont plusieurs traités d’alliance (Japon, Corée du Sud, Thaïlande, Philippines et Australie) et des partenariats (Inde, Singapour, Indonésie).

Tout en réitérant que le nouvel intérêt stratégique des Etats-Unis pour la région n’avait pas pour objectif de contenir la Chine, Leon Panetta a reconnu l’existence de désaccords avec Pékin, y compris sur la Mer de Chine du Sud. «Nous ne sommes pas naïfs concernant nos relations et la Chine ne l’est pas non plus», a-t-il déclaré lors d’une rencontre avec des leaders militaires d’une trentaine de pays d’une région qui englobe également l’Océan indien. Le ministre chinois de la défense n’a pas assisté à cette réunion, baptisée «dialogue Shangri-La», contrairement à l’an dernier. Des Chinois ont critiqué la politique américaine, lui reprochant notamment de mettre en cause des revendications territoriales chinoises.

Laisser un commentaire

Must Read

Programme d’échange commercial Vietnam-Russie

Programme d’échange commercial Vietnam-Russie

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et la Russie disposent de nombreux potentiels pour développer leur coopération commerciale dans divers secteurs, notamment l’agriculture...