Les députés indonésiens, absentéistes et paresseux

Les députés indonésiens sont souvent absents et la qualité de leur travail est «consternante», estime un organe indépendant des activités du Parlement.

Les députés indonésiens ne se sont guère efforcés, en 2011, de gommer leur réputation d’absentéistes paresseux. Ils n’ont voté que 21 sur les 93 projets de loi qui leur ont été soumis (et qui avaient tous  déjà fait l’objet de débats en 2010). Formappi, organe indépendant de contrôle des travaux parlementaires, juge en outre que la qualité des lois votées est « consternante ». Sebastian Salang, coordinateur de Formappi, a déclaré qu’un « bon nombre de lois votées » ont été « contestées et révisées » par la Cour constitutionnelle, selon le quotidien The Jakarta Globe.

Le 17 août dernier, lors de la présentation du budget annuel par le président Susilo Bambang Yudhoyono, plus de 30% des membres du DPR (Assemblée nationale) étaient absents. Début décembre, 280 députés seulement, sur les 560 du DPR, étaient présents lors de l’ouverture de la dernière session de l’année, qui a pris fin le 16 décembre 2011. A l’occasion de ces vacances parlementaires de fin d’année (le DPR a repris ses travaux fin janvier 2012), une enveloppe globale de plus de 20 millions d’€ a été allouée aux députés afin de leur permettre de séjourner dans leurs circonscriptions respectives. Fitra, organisme indépendant de contrôle de la transparence budgétaire, a évoqué un gaspillage de fonds.

Laisser un commentaire

Must Read