Petit incident de santé pour le roi de Thaïlande

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej a dû annuler une visite en province à cause d’un léger saignement au cerveau.

Un communiqué du Palais royal a indiqué que le roi avait été victime le 13 juillet de spasmes musculaires dans la main droite et que son rythme cardiaque s’était accéléré. Après une radiographie, les médecins ont conclu qu’un saignement mineur s’était produit dans le lobe frontal gauche. «Après l’administration de médicaments, les spasmes ont disparu et le rythme cardiaque est redevenu normal», ajoute le communiqué. Les médecins ont toutefois conseillé au souverain d’arrêter toutes ses activités publiques dans l’immédiat.

Une visite de projets royaux dans la province de Ratchaburi, prévu le 14 juillet, a donc été reportée sine die. Agé de 85 ans, le roi Bhumibol, qui est monté sur le trône en 1946, est hospitalisé depuis septembre 2009. Il a effectué récemment deux sorties, l’une en mai dernier dans la province d’Ayuthaya, à 80 km au nord de Bangkok, la seconde à Nonthaburi, dans la grande banlieue de la capitale, dans le cadre d’une croisière fluviale. Les deux fois, il était accompagné de la reine Sirikit et de sa seconde fille, la princesse Sirindhorn, populaire auprès de nombreux Thaïlandais. Le prince héritier Vajiralongkorn était absent. Monarque dont le règne est le plus long depuis le début de la dynastie Chakri en 1782, le roi Bhumibol est un ferment d’unité nationale pour de nombreux Thaïlandais, mais son image a pâti, ces dernières années, de la crise politique qui étreint la Thaïlande.

Laisser un commentaire

Must Read

Contestation à Hong Kong : les lycéens forment des chaînes humaines

Contestation à Hong Kong : les lycéens forment des chaînes humaines

Plusieurs centaines de lycéens, en uniforme et portant des masques, ont formé lundi des chaînes humaines dans différents quartiers de Hong Kong afin d'afficher leur...