skip to Main Content
Vietnam : Renvoyée De Son école Pour Un Pastiche Sur La Toile

Vietnam : renvoyée de son école pour un pastiche sur la Toile

Pour avoir  imité sur Facebook un célèbre discours de Hô Chi Minh, une lycéenne âgée de 14 ans a été exclue pour un an.

Deux internautes sur trois trouvent la punition trop dure. Le père de l’écolière a décidé de porter plainte auprès des autorités locales. Mais Nguyên Tan Si, directeur du lycée Ly Tu Trong a déclaré qu’il ne reviendrait pas sur la sentence prononcée : un an d’exclusion. «L’obliger à rester à la maison est également un moyen de l’éduquer», a-t-il déclaré selon le site de Thanh Nien. De quoi s’agit-il ?

A la mi-décembre, adoptant le ton d’un appel célèbre de Hô Chi Minh à la résistance au retour des Français en 1946, l’écolière a mis sur la Facebook une «Déclaration des étudiants du lycée Ly Tu Trong» qui proclamait : «A tous les élèves! Comme nous voulons la paix, nous avons fait des concessions. Mais plus nous faisons de concessions, plus les enseignants insistent, car ils sont déterminés à nous faire échouer encore une fois». Son message invitait également «tous les élèves» à utiliser «tous les moyens pour obtenir de bonnes notes aux examens», y compris en «copiant» et en recourant aux «antisèches».

Père du régime actuel, Hô Chi Minh (1890-1969) fait l’objet d’un culte qui se veut unanime au Vietnam et son corps embaumé repose dans un Mausolée à Hanoï, sur la place Ba-Dinh, où il a déclaré l’indépendance le 2 septembre 1945 devant un million de gens. Mais les enseignants du lycée concerné, qui porte le nom d’un révolutionnaire abattu à l’âge de 17 ans par les Français en 1931, se sont sentis humiliés. Et la Toile est une redoutable caisse de résonance.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Close search

Panier

Back To Top