skip to Main Content
Le Vietnam Se Convertit Au Nudisme

Le Vietnam se convertit au nudisme

Longtemps conservateurs et même prudes, surtout dans le Sud, les Vietnamiens se convertissent aux plaisirs des bains dans le plus simple des appareils.

Selon le site Vietnamnet, le nudisme est désormais pratiqué au Vietnam dans au moins cinq centres. Le premier est l’île méridionale de Phu Quôc, dans le golfe du Siam. Les nudistes s’y baignent au pied de cascades de montagne, sur les petites plages de quelques-uns des vingt-et-un îlots qui bordent la grande île ou sur la grande plage de la presqu’île d’An Thoi, principal port de Phu Quôc et jusqu’ici centre réputé de production de nuoc mam (saumure de poisson).

Le second est la péninsule de Son Tra, au large du port et de la baie de Da Nang. Son Tra est un parc national bordé de criques aux petites plages abritées et fréquentées par des nudistes. Le troisième centre est la montagne Bach Ma (l’Eléphant blanc), à 60 km de l’ancienne capitale impériale de Hué et à 1.450m d’altitude. Bach Ma compte plusieurs cascades et des points de vue superbes sur le col des Nuages. En été, les rhododendrons en fleurs prennent l’allure de «tapis de fleurs». Les nudistes se baignent à Ngu Ho et au pied de quatre cascades (Tri Sao, Bac, Thuy Dien et Truot) utilisées comme des jacuzzis.

Le quatrième est formé, sur les Hauts Plateaux du sud, par les chutes d’eau de Gia Long, sur la rivière Serepok, dans la province Dak Lak, à une trentaine de km du chef-lieu de Ban Me Thuot. Les cascades de Gia Long, décrit Vietnamnet, d’une hauteur de trente mètres sur cent mètres de largeur, sont «très belles» et donnent sur une pièce d’eau d’une centaine de m2, «entourée par la jungle, très romantique et très appropriée aux bains nus». Enfin, dans le nord, à proximité de Hanoï, plusieurs îlots inhabités au milieu du Fleuve rouge sont aujourd’hui fréquentés par des nudistes.

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Bonjour
    En français, le terme de nudisme est péjoratif et assez synonyme de perversion. Ce qui est évoqué dans l’article, c’est le naturisme. En France, il y a 2,6 millions de pratiquants réguliers et 13,4 millions de pratiquants occasionnels. En Allemagne c’est 8 à 12 millions de pratiquants réguliers, soit 10 à 15 % de la population, de même au Pays-Bas.
    Cordialement
    JJR

Laisser un commentaire

Back To Top
Rechercher