jeudi, novembre 15, 2018

Les cinq villes les plus exposées aux catastrophes naturelles sont en Asie

L’ONU s’attend à ce que 68% de la population mondiale vive dans des zones urbaines d’ici 2050. Beaucoup de ces villes sont situées à proximité de la mer et sont menacées par les inondations, les séismes et autres catastrophes naturelles.

Toutes les données exploitées dans ce reportage proviennent de la compagnie d’assurance et de réassurance Swiss Re.

Numéro cinq sur la liste : Jakarta en Indonésie avec une population potentiellement touchée par une catastrophe de 27,7 millions de personnes. Ensuite à la quatrième place la ville d’Osaka Kobe au Japon avec environ 32 millions de personnes dans la région qui pourraient être affectées par une catastrophe ou un tremblements de terre .

En  troisième place sur la liste figure la région de la rivière des Perles en Chine avec environ  34 million de personnes (elle couvre des villes comme Hong Kong, Macau et une  partie du sud-est de la Chine). C’est l’un des principaux centre d’affaires en Asie avec un produit intérieur brut estimé à  619 milliards de dollars. Dans cette région les tremblements de terre sont presque inexistants  mais la principale préoccupation est l’inondation ou les typhons, et tout ce qui peut venir de la mer de Chine du Sud.

En deuxième position, Manille la capitale des Philippines avec 34,6  millions de personnes : la principale préoccupation est constituée par les pluies de mousson et les inondations.

Enfin la première place des mégapoles les plus exposées aux catastrophes revient à la région de Tokyo Yokohama au Japon avec 57 millions de personnes.

Laisser un commentaire

Must Read