ENQUETE. En Azerbaïdjan, l'opposition à un projet de mine d'or dérange le pouvoir

Avec le consortium de journalistes internationaux Forbidden Stories, franceinfo a repris l’enquête sur un projet de mine d’or en Azerbaïdjan, dénoncé par les habitants. Des journalistes qui ont couvert ces manifestations sont aujourd’hui détenus.

Forbidden Stories est un réseau international de médias qui s’est donné pour but de poursuivre les enquêtes de journalistes emprisonnés ou assassinés. En juin 2023, des journalistes d’Abzas Media ont été intimidés et arrêtés pour avoir enquêté sur la mine d’or de Gedabek, dans l’ouest de l’Azerbaïdjan. Forbidden Stories a poursuivi le travail de ces journalistes d’Abzas Media. Pour cette enquête baptisée “The Bakou Connection”, 15 médias internationaux ont remonté la filière de l’or, depuis la mine Gedabek jusqu’aux voitures électriques, aux smartphones ou aux ordinateurs.

Nargiz Absalamova à la sortie du tribunal du district de Khatai le 1er décembre 2023, tout juste condamnée à 3 mois de détention provisoire. (Ulviyya Ali)

L’Azerbaïdjan est une nouvelle fois pointé du doigt sur la question des droits de l’homme, alors qu’une élection présidentielle anticipée doit avoir lieu mercredi 7 février. La campagne a été marquée par l’arrestation de nombreux journalistes, dont ceux d’Abzas Media, un média anti-corruption. Six d’entre eux sont actuellement derrière les barreaux.

Une nouvelle mine dont ne veulent pas les habitants

L’enquête concerne une mine d’or, située à l’ouest du pays, à environ 450 kilomètres de la capitale, Bakou. Le 20 juin, des habitants du village de Söyüdlü manifestent contre la création d’un nouveau lac artificiel de stockage de déchets chimiques, dont du cyanure, alors qu’un premier bassin, à…

Source link