dimanche, janvier 17, 2021

La Belgique intensifie le projet SUSRICE

Must Read

Mise à jour TAT: Arrivée en Thaïlande – Tourisme

Une vidéo explicative de la Tourism Authority of Thailand détaille les différentes étapes de l’arrivée en Thaïlande depuis le...

Crash d'un Boeing en Indonésie : des débris retrouvés, les boîtes noires localisées

Au lendemain du crash d'un avion indonésien en mer avec 62 personnes à bord, des morceaux de corps et des...

L’Espagne pourrait fermer ses frontières aux touristes cet été par peur d’une deuxième vague de contamination du coronavirus

L’Espagne pourrait fermer ses frontières aux touristes cet été par peur d’une deuxième vague de contamination du coronavirus Source link...

Nhân Dân en ligne – L’Ambassade de Belgique au Vietnam vient d’organiser une conférence-bilan sur son projet SUSRICE concernant l’amélioration des sols de rizières dans le Delta du Mékong.

Fruit de la collaboration entre l’Université de Cân Tho et l’Ambassade de Belgique au Vietnam, la conférence-bilan « Pratiques agricoles qui améliorent la qualité des sols pour une production rizicole durable dans le delta du Mékong » (SUSRICE) s’est tenue le 15 décembre dans la province de Vinh Long (au Sud du Vietnam).

L’évènement cherche à établir un environnement de partage, dans la recherche mais aussi dans les pratiques agricoles, entre les experts et les agriculteurs dans le Delta du Mékong.

Le projet SUSRICE a été lancé en 2017 par l’ambassade de Belgique au Vietnam et ensuite mis en œuvre dans le district de Trà Ôn de la province de Vinh Long.

Il vise à introduire des méthodes d’agriculture intercalaire de différentes céréales, en favorisant l’utilisation des engrais biologiques. Ces méthodes ont été étudiées par l’Université de Gand (UGent), avec le soutien de l’Université de Cân Tho, afin d’élever la fertilité des sols dans le delta du Mékong – le grenier à riz du Vietnam.

Visite des rizières bénéficiaires du projet SUSRICE dans les villages de My Loi et de Thiên My. Photo : ABV.

Elles ont aussi présenté aux agriculteurs de nouvelles méthodes de gestion de l’irrigation et de sélection des engrais biologiques – ce qui a réduit de manière efficace les effets de serre issus des pratiques agricoles dans cette région.

Après trois ans d’expérimentation, soit neuf récoltes, les chercheurs ont constaté une nette augmentation de la qualité des riz. Particulièrement, les sols sont tous protégés de manière durable, et le revenu des agriculteurs s’est aussi amélioré.

À cette occasion, les autorités locales ont également visité les rizières des villages de My Loi et de Thiên My. Ils ont également félicité les premiers succès du projet SUSRICE et estimé présenter ce modèle dans plusieurs autres localités de la province.

Source link

Laisser un commentaire

Latest News

Mise à jour TAT: Arrivée en Thaïlande – Tourisme

Une vidéo explicative de la Tourism Authority of Thailand détaille les différentes étapes de l’arrivée en Thaïlande depuis le...

More Articles Like This