Le régime chinois s’inquiète de la propagation du virus par des personnes asymptomatiques atteintes du COVID-19

Alors que de plus en plus de cas de patients asymptomatiques porteurs du virus du PCC apparaissent en Chine, les experts médicaux ont récemment exprimé leur inquiétude quant à la possibilité qu’ils continuent à propager l’agent pathogène et provoquent une nouvelle flambée grave.

« Mon équipe a testé certains patients qui n’avaient aucun symptôme pendant trois semaines, mais le virus a été trouvé dans leur sang », a déclaré Zhang Wenhong, chef d’une équipe d’experts cliniques à Shanghai chargée de faire face à la pandémie actuelle, lors d’un séminaire de recherche sur les virus qui s’est tenu le 27 mars. « Les porteurs asymptomatiques représentent les plus grands risques [d’une nouvelle épidémie] ».

Zhang Wenhong a déclaré que si les autorités ne prennent pas de mesures pour empêcher une future épidémie, « nos médecins seront très occupés pendant une longue période à l’avenir. Un porteur asymptomatique peut propager le virus dans la communauté à tout moment ».

COUVERTURE SPÉCIALE  : VIRUS DU PCC

Les autorités chinoises ont fait état de zéro nouvelle infection ou moins de 10 nouvelles infections ces derniers jours, affirmant que le virus du PCC, communément appelé nouveau coronavirus, a été contenu.

Les porteurs

Le 29 mars, la Commission nationale chinoise de la santé a annoncé qu’il y avait eu une nouvelle infection dans la province du Henan.

Les autorités du Henan ont indiqué que la patiente, surnommée Wang, était une femme de 59 ans qui vit dans la ville de Luohe. Le soir du 24 mars, elle a eu un mal de tête, puis a développé une fièvre le 26 mars.

Les autorités ont découvert que Wang avait contracté le virus par l’intermédiaire de sa camarade de classe Zhang, qui travaille dans le domaine de la santé. Le 25 mars, sur son lieu de travail, Zhang a fait passer un test de diagnostic à tout le personnel, et Zhang s’est révélée positive bien qu’elle n’eût pas présenté de symptômes. Zhang a contracté le virus de deux collègues, Liu et Zhou. Zhou s’était rendu à Wuhan récemment.

Zhang, Liu et Zhou ont été placés en quarantaine dans un centre de quarantaine après avoir été testés positifs.

Wang n’est pas le premier patient atteint du virus du PCC pour lequel la contamination par un porteur asymptomatique a été confirmée.

La commission sanitaire municipale de Wuhan a annoncé le 24 mars qu’un médecin de 29 ans travaillant dans le service de gastroentérologie de l’hôpital général du Hubei a été infecté après avoir vu un patient asymptomatique le 18 mars. Il a ensuite été diagnostiqué positif le 23 mars.

L’avis des experts

Actuellement, les autorités ne considèrent pas les porteurs asymptomatiques comme des cas confirmés, mais leur demandent de rester en quarantaine s’ils sont testés et trouvés positifs.

Mais l’expert épidémiologiste chinois Zhong Nanshan a écarté ces inquiétudes dans un programme diffusé sur la chaîne publique CCTV le 29 mars : « La Chine n’a pas un grand nombre de porteurs asymptomatiques. »

Il a dit qu’il ne croyait pas qu’ils puissent propager le virus de nouveau.

Cependant, de nombreux médecins chinois n’étaient pas d’accord avec…

Source link

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Le prix de l'or soutenu par les incertitudes

<!–enpproperty http://french.china.org.cn/china/txt/2017-05/08/content_40767136.htmfrench.china.org.cnÀ long terme, le prix des lingots devrait être maintenu par…

Traiter avec les États-Unis tels qu’ils sont

Auteur: Comité de rédaction, ANU Les États-Unis sous le président Trump se…

Le navire de recherche chinois Océan-6 accomplit des missions de recherche en Antarctique

<!–enpproperty http://french.china.org.cn/china/txt/2017-02/03/content_40215219.htmfrench.china.org.cnLe 1er février, dans le cadre de la 33e expédition chinoise…