Un membre de l’inspection du PC vietnamien a déclaré que les candidats à la fonction publique devaient débourser avant de se présenter aux  examens d’entrée.

L’équivalent de 3700 €, voilà ce qu’il en coûte pour pouvoir postuler à la fonction publique à Hanoï. C’est du moins ce qu’a déclaré Trân Trong Duc le 7 décembre lors de la dernière séance du Conseil populaire (conseil municipal) de la capitale du Vietnam. Duc n’est pas n’importe qui : il est, au sein du PC vietnamien, le président de la Commission pour l’inspection dans la capitale, autrement dit l’inspecteur en chef. «Déclaration qui a provoqué un choc», a jugé Tuoi Tre en la rapportant.

Duc a déclaré que les fonctionnaires chargés de recevoir les candidatures «perçoivent des ‘dessous de table’ des candidats qui veulent passer les examens et que ces pots de vin ne sont pas inférieurs à cent millions dôngs», soit 3700 €. «Sinon, a-t-il ajouté, les candidats ne peuvent pas se présenter aux examens». Les bons payeurs, apparemment, bénéficient de feuilles d’examen pré-marquées, ce qui permet l’octroi des meilleures notes. Membre lui-même du service des examens de la capitale, Duc a raconté que «deux enseignants ont été surpris en train de marquer les feuilles de candidats afin que ces dernières puissent être identifiées». «Nous avons réclamé des sanctions contre les deux enseignants», a-t-il ajouté.

Duc a précisé que la qualité de ces examens n’était pas aussi bonne que souhaité. «Au sein du staff de mon département, a-t-il dit, 30% environ des effectifs peuvent être qualifiés de ‘bons’,  35% de ‘relativement bons et moyens’, et le reste de ‘médiocres’». En règle générale, a-t-il conclu, «de 20% à 30% des employés de l’Etat échouent à remplir leurs devoirs de fonctionnaires». Duc n’a pas ajouté que les fonctionnaires doivent se débrouiller pour rentrer dans les frais déboursés pour réussir leurs examens.

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Thaïlande: loi d’urgence à Bangkok

Le gouvernement thaïlandais a décidé d’imposer la Loi sur la sécurité intérieure dans une partie de Bangkok en prévision d’une manifestation de ses opposants.

Vietnam : des blogueurs au secours du Parti communiste

La BBC rapporte sur son site que des officiels ont reconnu avoir engagé des blogueurs pour soutenir le Parti communiste sur Internet.

Cours préparatoire: pas avant l’âge de sept ans

Un débat sur l’âge du début des études : sept ans ? Six ans ? Les enfants étant murs plus jeunes, l’instruction peut démarrer plus tôt, estiment des experts.