skip to Main Content
Jakarta S’enfonce Plus Vite Que Toute Autre Ville

Jakarta s’enfonce plus vite que toute autre ville

La capitale de l’Indonésie s’enfonce rapidement. La raison première : les nappes phréatiques sont pompées pour satisfaire les besoins des habitants

Ho Chi Minh Ville, on le sait, s’enfonce de deux cm environ par an, ce qui est déjà préoccupant. Jakarta, toutefois, bat tous les records : dans certains endroits, elle s’enfonce chaque année de dix, quinze ou même vingt cm. 40% de sa superficie se trouvent déjà en-dessous du niveau de la mer. Le pompage de l’eau, pour satisfaire les besoins de dix à douze millions de citadins, n’arrange rien. La capitale de l’Indonésie «est l’un des cas les pires au monde» dans ce domaine, estime l’hydrologiste néerlandais Janjaap Brinkman, cité par le magazine The Atlantic.

L’eau,  qui se trouve  parfois à des centaines de mètres sous la mégapole, est difficile à remplacer. Une fois vides d’eau, les cavités contribuent à l’affaissement des sols.  «Faute de mettre fin à une extraction si profonde de l’eau, Jakarta s’enfoncera de cinq à six mètres supplémentaires» d’ici à la fin du siècle,  juge Brinkman.  De 1974 à 2010, de larges pans de la ville se sont enfoncés de 25 à 70 cm et les quartiers les plus peuplés, sur la côte, ont perdu de 1,4 à 2,1 mètres.

Le long de la mer de Java, un mur de trente km a été construit pour prévenir les inondations. En cas de brèche, des centaines de milliers de gens pourraient être inondés et les réserves d’eau potable détruites. Un deuxième mur amorcé en appui devrait être terminé en 2025. Quoi qu’il en soit, en cette saison de fortes pluies, les inondations sont déjà fréquentes et les voies d’eau sont pratiquement toutes polluées.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Close search

Panier

Back To Top