skip to Main Content
A Sumatra, Un Autocar Prend Feu: 13 Morts

A Sumatra, un autocar prend feu: 13 morts

Un court-circuit semble à l’origine de l’incendie d’un autocar qui a fait treize morts (dont quatre enfants et un nourrisson) ainsi que douze blessés graves.

Le drame s’est déroulé en pleine nuit. La plupart de la cinquantaine de passagers dormait. Le chauffeur s’est arrêté pour asperger d’eau son moteur surchauffé. «Des témoins ont rapporté que l’autocar a soudainement pris feu», a déclaré le porte-parole de la police locale, selon le Jakarta Post. La tragédie a eu lieu sur la principale route de la province de Sumatra Ouest, à trente km de Payakumbuh, une ville d’une centaine de milliers d’habitants. «De nombreux passagers se sont retrouvés coincés à l’intérieur», a ajouté le porte-parole.

Douze passagers qui souffrent de fractures et de brûlures demeurent hospitalisés à Payakumbuh. Moins grièvement blessés, dix autres ont été relâchés après avoir été soignés. Le chauffeur et son assistant sont interrogés par la police, qui pense qu’un court-circuit explique la soudaineté de l’incendie. En Indonésie, comme aux Philippines, en Thaïlande ou au Vietnam, l’entretien des autocars laisse parfois à désirer, même si les tragédies sont plus souvent liées à la conduite des chauffeurs.

Le drame a eu lieu le 1er mai. L’assureur de la compagnie d’autocars a annoncé, depuis, que les victimes seraient indemnisées «conformément à une loi de 1964» : 25 millions de roupies (2 150 €) aux familles par parent décédé ; remboursement des frais d’hospitalisation jusqu’à un maximum de 10 millions de roupies (854 €) par blessé.

 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Close search

Panier

Back To Top