skip to Main Content
Vietnam : Le Marché Lucratif Des épouses Pour Asiatiques

Vietnam : le marché lucratif des épouses pour Asiatiques

Plus de trois cent mille Vietnamiennes ont épousé des étrangers depuis 1998, pour la plupart chinois, sud-coréens, taïwanais. Un commerce qui rapporte.

La police de la province de Tây Ninh, dans le Vietnam méridional, a rapporté le 19 juillet, selon le quotidien Thanh Nien, l’arrestation d’un ressortissant chinois, Lin Liang Hui, 43 ans, et de neuf  complices vietnamiens alors qu’ils organisaient l’envoi en Chine de trois Vietnamiennes achetées comme épouses par des Chinois. Les complices vietnamiens, selon la police, étaient chargés par Lin de «recruter» les futures épouses. De leur côté, les futurs époux chinois reversaient à Lin entre 3000 et 4000 €. Quarante Vietnamiennes auraient ainsi été vendues par Lin.

Beaucoup de mariages sont arrangés par des agences matrimoniales dont la légalité est douteuse. «Les agences fournissent souvent des informations incorrectes sur la santé des clients, leur apparence, leur emploi, leurs revenus. Les rêves de beaucoup de femmes se brisent lorsqu’elles se retrouvent avec des maris vieux et malades, qui vivent dans des endroits reculés et manifestent des comportements abusifs», rapporte, selon Thanh Nien, Hoang Ba Thinh, directeur à Hanoi du Centre de recherches sur la population, l’environnement et les affaires sociales.

Au cours d’une enquête récente, le quotidien Tuoi Tre a découvert une «multitude» de services chinois sur la Toile, avec références à des agences à Hochiminh-Ville dont les adresses sont inexistantes. Certains clients chinois commandent des épouses vietnamiennes sur photo. Le journal chinois Global Times a affirmé en mai qu’une agence matrimoniale au Yunnan proposait, sur la Toile, une épouse vietnamienne, âgée de 18 à 25 ans,  pour un montant situé dans une fourchette de 4000 à un peu plus de 5000 €.

Laisser un commentaire

Back To Top
Rechercher