Corée du Sud : Séoul ferme ses bars et discothèques, de peur d'une résurgence de l'épidémie de Covid-19

Elle craint une résurgence de l’épidémie de Covid-19. La municipalité de Séoul (Corée du Sud) a ordonné la fermeture des bars et discothèques de la capitale, dimanche 10 mai, en raison de l’apparition d’un nouveau foyer de contamination au nouveau coronavirus. 

Plus d’une vingtaine de nouveaux cas de contamination ont été rattachés à un homme de 29 ans, testé positif après avoir fréquenté cinq clubs et bars le week-end dernier à Itaewon, l’un des quartiers branchés de Séoul. Les autorités sanitaires redoutent une flambée de nouvelles contaminations, car on estime à 7 200 le nombre de personnes ayant également fréquenté les cinq établissements en question.

« La négligence peut entraîner une explosion des infections », a déclaré le maire de Séoul, Park Won-soon, précisant que la fermeture de ces lieux nocturnes serait maintenue jusqu’à nouvel ordre. Il a aussi demandé aux personnes s’étant rendues dans ces établissements de se faire connaître.

La Corée du Sud était en train de retrouver une vie normale. Les autorités avaient assoupli mercredi les règles de distanciation sociale, en vigueur depuis mars. Des lieux publics comme les musées et les galeries d’art viennent de rouvrir et les saisons professionnelles de certains des sports les plus populaires du pays, comme le baseball et le football, viennent aussi tout juste de débuter. Les écoles devraient rouvrir dans la semaine.

Le nouveau foyer de contamination « fait prendre conscience de ce que ce genre de situation peut se présenter n’importe quand, même lors de la phase de stabilisation », a déclaré dimanche Moon Jae-in.

Source link

Laisser un commentaire