En pleine crise du Covid-19, l'Inde et le Bangladesh frappés par le cyclone Amphan

Le puissant cyclone Amphan s’est abattu, mercredi, sur l’est de l’Inde et le Bangladesh, tuant au moins neuf personnes. Trois millions de personnes ont été évacuées mais, pour elles, se mettre à l’abri revient aussi à s’exposer au Covid-19.

Des vents violents atteignant les 190 km/h et des ondes de tempête pouvant aller jusqu’à cinq mètres de haut. Le cyclone Amphan (qui se prononce “um-pun”), le plus puissant depuis le début du siècle dans le golfe du Bengale, s’est abattu, mercredi 20 mai, sur l’est de l’Inde et sur le Bangladesh, détruisant des habitations et provoquant un raz de marée dans les zones côtières des deux pays.

Source : France24

Newsletter Hebdo

Recevez notre sélection hebdomadaire d'articles publiés sur InfoAsie

You May Also Like

Des heurts lors de manifestations en Thaïlande

La manifestation anti-gouvernementale du 24 novembre à Bangkok s’est déroulée pour l’essentiel dans le calme, malgré quelques heurts entre policiers anti-émeute et militants excités.

En Inde, près de deux millions de personnes exclues de la citoyenneté en Assam

L’État d’Assam, au nord-est de l’Inde, a exclu près de deux millions…

Chronique de Thaïlande : les snipers à la barre

Bien qu’énervés, les militaires de Thaïlande se voient obligés d’expliquer leur rôle dans la répression sanglante des manifestations d’avril-mai 2010 à Bangkok.